Version Imprimable

Le millésime 2009 retracé en quelques étapes marquantes

3.02.2010

Début septembre nous avions l'assurance d'être face à un millésime qui bénéficiait de raisins arrivés à grande maturité grâce à un été très ensoleillé. A quel moment le Botrytis (pourriture noble) se développerait ?... nous ne le savions pas.

Le 15 septembre nous avons effectué un premier tri sélectif avec une petite équipe de 6 vendangeurs constituée des personnes qui travaillent régulièrement sur le vignoble. Le petit nombre permet une grande mobilité et nous avons arpenté de nombreux rangs lors de ce premier tri. Le résultat était correct mais laissait penser que le coeur des vendanges des liquoreux ne se jouerait pas dans l'immédiat. Nous avons rentré les merlots dans la semaine du 21 au 24 septembre avec notre équipe sympathique de 12 vendangeurs et 2 porteurs de hotte. Il n'y avait pas de brouillards matinaux. Tout semblait être entré dans un immobilisme qui pouvait durer. Le jeudi 24 septembre la décision a été prise de faire une pause d'une semaine.

Et c'est au cours du week-end du 27 septembre que le botrytis est apparu massivement sur les hauts de La Grave qui avaient été triés une semaine auparavant. Comprenant que nous vivions une accélération du processus de botrytisation comparable à celle de 2003 mais sans vraiment encore y croire, nous avons repris le tri avec la petite équipe de 6 personnes disponibles malgré le changement brutal de décision. Au cours de cette semaine nous avons récolté 150 hl à de très beaux degrés. La semaine suivante une équipe de 17 personnes a poursuivi le tri et les vendanges avec des concentrations merveilleuses. Les vendanges se sont terminées dans le froid le 19 octobre avec la sensation d'avoir assisté à un phénomène rare de botrytisation. Nous resterons longtemps sous son charme !

 

 

© Vignoble Tinon - 2008 - Crédits - Lettre d'information - Mentions Légales
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.